Digestion difficile la nuit, que faire?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Difficile de trouver le sommeil avec une digestion difficile. La position allongée accentue les remontées acides, la sensation de lourdeur, les brûlures d’estomac.

La nuit, la digestion concerne essentiellement le repas du soir. Dîner léger permet d’être moins incommodé le soir par des problèmes de digestion.

Digestion difficile la nuit, que faire ? Manger plus en journée, moins le soir

La digestion, un processus long

La faculté à digérer dépend de la nature et de la quantités des aliments ingérés. Plus le repas est lourd et riche, plus il sera difficile à assimiler.

Certains aliments sont aussi plus lents à digérer que d’autres. Mais en moyenne, on estime qu’un repas met en moyenne 24 h à être entièrement digéré.

Lorsque les aliments restent trop longtemps dans le système digestif, ils finissent par fermenter dans l’intestin. Ce qui peut provoquer des douleurs au ventre en raison de gaz intestinaux, de ballonnements, de flatulences.

Lorsque le ventre est trop rempli, la digestion est difficile. Une sensation de lourdeur survient, avec des éructations. De l’écœurement et des nausées peuvent être ressentis.

Lorsque le dîner est trop copieux, la soirée et la nuit s’avèrent difficiles en raison de ces troubles digestifs.

Dîner léger pour une nuit calme et reposante

Le repas du soir est un moment important. C’est le dernier avant une période de jeûne de plusieurs heures, jusqu’au petit déjeuner suivant. Il est donc préférable de dîner pour ne pas être réveillé par la faim la nuit. Les apports journaliers doivent être maintenus.

Mais le dîner doit être léger pour être suffisamment digeste et ne pas entraver le sommeil nocturne. Aussi, un report des calories peut se faire sur les autres repas de la journée : le petit-déjeuner, le déjeuner et éventuellement les collations.

Outre la portion, le contenu de l’assiette a aussi son importance pour passer une bonne nuit. Manger des mets plus digestes facilite la digestion et permet de prendre du repos.

Améliorer sa digestion le soir : mangez moins en journée

Pour ne plus subir de désagréments digestifs la nuit, quelques mesures simples peuvent être prises.

Espacer le repas du soir de l’heure du coucher pour que tous deux ne soit pas rapprochés s’avère utile d’un point de vue digestif.

Le processus de la digestion peut alors s’entamer avant le repos. S’allonger directement après manger peut amener une sensation désagréable.

Prendre une position avec le buste légèrement surélevé, en plaçant un polochon ou plusieurs oreillers sous sa tête, permet de limiter le reflux gastrique. Attention toutefois à maintenir le dos droit et à bien positionner les cervicales.

Le sucre et le gras, difficiles à digérer, doivent être bannis le soir. Mieux vaut jeter son dévolu sur des produits naturels.

Les excitants comme les sodas ou le café sont aussi à bannir pour trouver le sommeil et ne pas souffrir du ventre la nuit.

Des tisanes de plantes apaisantes et relaxantes peuvent cependant être prises avant le coucher. Notamment la camomille qui favorise la détente et le repos tout en stimulant l’appareil digestif.

Chaque repas de la journée est important. Le diner est particulier, car il précède la nuit. Le moment est paradoxal pour l’organisme, puisqu’il doit trouver le repos pour retrouver sa pleine énergie tout en gardant une certaine activité, notamment pour digérer.

Un dîner léger avec des ingrédients bien sélectionnés contribue à passer une bonne nuit.


Lisez aussi:

Côlon irritable : comment réparer la muqueuse intestinale ?

Digestion difficile qui provoque fatigue et vertiges?