Digestion difficile qui provoque fatigue et vertiges?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La digestion difficile est connue pour ses divers désagréments comme les ballonnements, les flatulences, les éructations, le ventre gonflé… Mais elle peut aussi provoquer une grande fatigue et même des vertiges.

Une grande consommation de sucre industriel favorise notamment ce type de malaise digestif.

Digestion difficile qui provoque fatigue et vertiges (attention au sucre industriel)

La première manifestation d’une digestion difficile est le plus souvent le ventre gonflé et douloureux. Mais avoir du mal à digérer peut aussi entraîner un malaise, autrement dit des vertiges accompagnés de fatigue.

Le mal-être survient souvent après un repas riche et copieux. Cela s’explique par le fait que le système digestif soit en lien direct avec le nerf vague, également appelé nerf pneumogastrique.

Ce nerf sert notamment à réguler les sécrétions de la digestion, comme la salive, la bile et les autres sucs.

Lorsque ce nerf est stimulé, un malaise vagal peut survenir, avec des nausées et vomissements, des vertiges, des sueurs froides.

Le sucre agit sur le système nerveux. Pour preuve, il peut créer une dépendance. C’est lorsqu’il est consommé en excès qu’il devient néfaste. Consommer de grandes quantités de sucre peut provoquer le malaise hypocalorique, mêlant fatigue et vertiges.

Or le sucre industriel, qui est un sucre raffiné, difficile à digérer, calorique et peu rassasiant, est un ingrédient très présent dans les habitudes alimentaires contemporains.

Le sucre raffiné, un impact non négligeable sur la digestion

Le goût sucré ravit les palais. Ceux-ci sont habitués à sa consommation, notamment le sucre industriel qui est le plus utilisé. Mais ce plaisir est relativement fugace. D’où l’envie de manger de plus en plus sucré.

Le sucre appelle le sucre. La consommation devient excessive et les maux se manifestent. Car le sucre blanc est le plus difficile à digérer.

Entièrement raffiné, le corps a du mal à assimiler ce type de sucre. Sa digestion est lente. Les bénéfices en termes nutritionnels sont très limités.

Et Au moment de l’ingestion, l’organisme produit une grande quantité d’insuline pour pouvoir gérer cet apport soudain, mais l’effet coup de fouet retombe très rapidement et cet effort du corps a puisé dans ses ressources en énergie.

Ce qui explique que sa consommation engendre de la fatigue.

Cette grande fatigue peut se manifester par le fait d’avoir la tête qui tourne. Les vertiges s’expliquent aussi par les fluctuations de l’énergie dues au sucre.

Elle atteint des sommets tout de suite après l’ingestion d’un produit sucré, et redescend en flèche quelques instants plus tard.

Réduire la consommation de sucre blanc raffiné suffit à aller mieux rapidement.

Fatigue et vertige : se sentir mieux en limitant le sucre industriel

Limiter le sucre industriel améliore la digestion, redonne du tonus et évite les vertiges.

Les préparations prêtes à consommer sont très riches en sucre raffiné. Les remplacer par des produits naturels et faits maison permet de réduire leur impact sur la santé.

Cuisiner par soi-même permet aussi de pouvoir choisir son sucre et d’en contrôler la quantité. Il en existe en effet plusieurs types, dont des sucres naturels, comme le sucre roux ou la stévia.

Ceux-ci sont plus intéressants d’un point de vue nutritionnel et mieux digérés.

D’autres alternatives existent, comme les épices et les fruits, le miel, le sirop d’érable…

Le sucre est une source d’énergie. Mais à condition d’être bien choisi et consommé en quantité raisonnée. Sous peine de troubles digestifs, avec fatigue et vertiges en prime.


Lisez aussi:

Digestion difficile la nuit, que faire?

Flatulences excessives : et si cétait le candida albicans ?