Flatulences féminines : comment sen débarrasser ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les femmes peuvent être sujettes aux flatulences. Ces pets ou vents sont des désagréments malodorants pour le moins gênants. Et le cycle menstruel peut augmenter leur fréquence chez certaines femmes.

Il est possible de se débarrasser des gaz intestinaux grâce à une diet d’élimination. Explications.

Flatulences féminines : comment sen débarrasser ?

Le régime d’élimination, c’est quoi ?

Les flatulences émanent d’un surplus de gaz qui stagne dans les intestins avant d’être expulsé par l’anus. Les vents ou pets comme elles sont couramment appelées sont un processus normal et naturel, qui survient plusieurs fois par jour.

Chez la femme, leur nombre peut augmenter en période de stress, selon le cycle menstruel avant les règles, lors d’une grossesse quand l’utérus appuie sur les intestins, à la ménopause quand le taux d’œstrogènes chute et selon le régime alimentaire.

C’est sur ce dernier plan qu’il est possible d’agir pour limiter les flatulences féminines.

Le régime d’élimination est un moyen pour les femmes de se débarrasser des flatulences. Elle se déroule en deux temps.

Pour commencer, les aliments soupçonnés d’être à l’origine des flatulences sont supprimés du régime alimentaire. La disparition ou non des flatulences permet de confirmer l’incidence des aliments en question.

Pour aller plus loin, les aliments supprimés sont réintroduits un à un. Si les flatulences réapparaissent, cela confirme que l’aliment est mal toléré. Il peut être mis en cause dans la survenance des gaz intestinaux et sa consommation doit donc être évitée.

Si au contraire rien ne se passe, alors il n’est pas utile de l’écarter et il peut être réintroduit définitivement dans le régime alimentaire.

Lutter contre les flatulences féminines en éliminant certains aliments

Chaque femme réagira différemment aux ingrédients qu’elle consomme, mais certains d’entre eux sont tout de même identifiés comme favorisant les flatulences féminines. Ces groupes d’aliments sont donc ceux concernés en premier lieu par la diète d’élimination.

Le sucre est propice aux ballonnements. Il en va de même pour le fructose, le gras, la friture et les boissons pétillantes.

Les légumineuses et les choux sont aussi particulièrement connus pour provoquer des flatulences.

Le lactose peut aussi être vecteur de gaz intestinaux, tout comme les fruits et légumes crus.

Ces aliments pourront être ôtés du régime alimentaire pour être réintroduits un à un, en proportion raisonnable, laissant la part belle aux aliments qui limitent les flatulences, comme les protéines, les fibres solubles, les fruits et légumes cuits…

La diète d’élimination pour se débarrasser des problèmes de digestion

Pour autant, l’alimentation doit rester équilibrée et variée, pour éviter les carences alimentaires. Il ne faut pas non plus aller à l’encontre des éventuelles préconisations médicales, comme un régime sans sel par exemple.

Outre l’élimination des aliments qui provoquent des flatulences, d’autres mesures vis-à-vis de l’alimentation aident les femmes à éviter les gaz intestinaux.

Manger en petite quantité, lentement et en mâchant bien permet de faciliter la digestion.

Bien respirer pendant les repas, ne pas boire à la paille, évite d’avaler de l’air qui pourrait se retrouver dans les intestins et générer des flatulences.

S’astreindre à une activité physique régulière permet aussi de stimuler le transit intestinal et certaines disciplines, comme le yoga par exemple, amènent à des torsions du ventre qui permettent d’éliminer les flatulences.

La fréquence des flatulences féminines peut évoluer en fonction de divers facteurs, comme la grossesse, la ménopause, le cycle menstruel, le stress… L’alimentation est celui sur lequel la femme peut garder le contrôle et agir efficacement pour réduire les flatulences.

Le régime d’élimination s’avère utile pour limiter les flatulences féminines, tout en gardant une alimentation variée et équilibrée ainsi qu’un mode de vie sain.


Lisez aussi:

Flatulences excessives : et si cétait le candida albicans ?

Flatulences incontrôlables : quand le ventre est ballonné