Flatulences nocturnes : comment les diminuer ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Péter au lit est souvent présenté comme impoli et gênant vis-à-vis de son partenaire. Pourtant, avoir des flatulences la nuit comme le jour est quelque chose de normal et qui concerne tout le monde.

Il est toutefois possible de limiter les flatulences nocturnes en mangeant léger le soir.

Flatulences nocturnes : comment les diminuer ?

Les flatulences nocturnes liées au repas du soir

Chaque personne émet des flatulences quotidiennement, de jour comme de nuit. Les flatulences sont l’évacuation de gaz intestinaux.

S’ils peuvent être retenus pendant un temps, bien que ce soit déconseillé et source de gêne et parfois même de douleur, les gaz intestinaux finissent toujours par devoir être évacués. Sonores et malodorants, les pets sont souvent cause de gêne.

C’est aussi le cas lorsque les gaz s’échappent la nuit, au lit.

Les flatulences nocturnes proviennent de la digestion de collations ou de repas pris en journée. Notamment avec des aliments lents à digérer, qui fermentent dans l’intestin et aussi ceux pris lors du dîner ou avant le coucher.

Le repas du soir a notamment une grande incidence puisqu’il est digéré pendant la nuit. Au cours de ce processus, de l’air avalé pendant le dîner se retrouve dans les intestins ainsi que certains aliments qui fermentent et génèrent des gaz intestinaux.

Des flatulences nocturnes surviennent, qui s’évacuent en soirée ou pendant le sommeil.

Dîner léger pour avoir moins de flatulences la nuit

Plus l’estomac est rempli, plus la digestion sera lente. Les repas très copieux sont donc propices aux flatulences nocturnes.

Il en va de même avec les aliments lourds à digérer, comme les aliments sucrés, gras ou frits.

Les aliments qui fermentent, comme les choux, les lentilles… génèrent aussi des flatulences nocturnes lorsqu’ils sont consommés au dîner.

Le contenu de son assiette pour le repas du soir est donc à surveiller pour diminuer les ballonnements et les pets.

Prendre un repas léger, avec des aliments digestes, évite les ballonnements et la survenance de flatulences, qui peuvent gêner l’endormissement, perturber le sommeil et incommoder quiconque partagerait le lit.

Finir par une tisane pour mieux digérer avant la nuit

Prendre une tisane de plantes après un dîner léger est intéressant à plusieurs titres.

Certaines variétés de plantes aident en effet le système digestif et évitent les ballonnements. Menthe poivrée, cannelle, camomille, thym, romarin… de quoi finir son repas sur une note agréable selon ses préférences.

Après un repas léger, une telle tisane de plante permet de lutter encore plus efficacement contre les troubles de la digestion dont les flatulences nocturnes.

Par ailleurs, prendre une tisane de plantes chaque soir avant le coucher peut s’inscrire dans un rituel du coucher, propice à la détente et à l’endormissement.

Bien choisir son repas du soir permet d’agir efficacement contre les flatulences nocturnes. Avec un dîner léger, la qualité du sommeil n’en sera que meilleure, sans être perturbée par les ballonnements et les gaz intestinaux.

Outre la quantité, la nature et la qualité des mets consommés influent sur la fréquence des flatulences.


Lisez aussi:

Flatulences incontrôlables : quand le ventre est ballonné

Gaz intestinaux abondants et fermentations intestinales