La respiration abdominale : solution contre les gaz intestinaux ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les gaz intestinaux sont en partie dû à de l’air avalé. Cela peut survenir pendant les repas, lorsque l’on boit, que l’on mange …

En s’attachant à contrôler son souffle, notamment par la respiration abdominale, les gaz intestinaux peuvent être soulagés et diminués efficacement.

La respiration abdominale : solution contre les gaz intestinaux ?

Mieux respirer pour soulager les intestins

Les flatulences naissent de l’air qui se retrouve dans le système digestif. Il est avalé pendant les repas puis transite jusque dans les intestins où il se mêle aux gaz libérés par les bactéries et les restes alimentaires.

Se forme alors des flatulences qui ont besoin d’être expulsées. En maitrisant sa respiration, les flux d’air peuvent être contrôlés pour limiter l’ingestion d’air.

Le ventre est alors moins soumis à des flatulences. La respiration est processus naturel et instinctif, mais la survenance de flatulences montre qu’elle n’est pas optimisée, surtout pendant les repas.

Il est possible d’appliquer des techniques respiratoires pour mieux contrôler les flux d’air entrant dans son corps, notamment en sollicitant son diaphragme.

Mobiliser le diaphragme pour éviter les flatulences excessives

La respiration abdominale est celle qui mobilise le plus le diaphragme, qui est le muscle de la respiration.

Par son mouvement, le diaphragme stimule le système digestif. Le transit intestinal est relancé, la digestion plus rapide et plus fluide.

Les aliments stagnant moins longtemps dans l’intestin, ils fermentent moins et génèrent donc moins de gaz intestinaux. Le ventre est rapidement soulagé.

La respiration diaphragmatique est profonde. Son rythme lent permet de réguler les flux d’air dans le corps. Cela limite aussi la quantité d’air ingérée involontairement et inconsciemment.

Lorsque moins d’air se retrouve bloqué dans les intestins, la fréquence et l’intensité des flatulences diminuent.

La respiration abdominale : une solution naturelle à réapprendre

La respiration diaphragmatique est la respiration innée, que l’on pratique dès la naissance. Mais en grandissant, le diaphragme est souvent bloqué suite à divers phénomènes, comme le stress, les émotions mal gérées… La respiration thoracique prend le relai.

Les personnes qui souffrent de ballonnements et de gaz intestinaux intempestifs ont souvent le diaphragme bloqué.

Il est nécessaire alors de réapprendre à bien respirer et à détendre son diaphragme.

C’est par la respiration elle-même que le diaphragme va se détendre et se libérer, et pouvoir reprendre pleinement son rôle. Alors, la respiration retrouvera son rythme optimal et délivrera ses bienfaits pour l’organisme, dont les intestins.

Le massage procuré au système digestif et aux intestins en particulier va alors venir booster le transit. Les flatulences retrouveront une fréquence normale et seront plus faciles à gérer au quotidien.

Car rappelons que les flatulences sont un phénomène naturel et normal, même si les convenances les stigmatisent comme impolies et dérangeantes. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas retenir les flatulences, cela étant source d’inconfort et de douleur.

Intérieurement, les effets de la respiration abdominale sur les gaz intestinaux se font sentir très vite. Les bénéfices peuvent aussi être constatés visuellement, avec un ventre moins gonflé, beaucoup plus plat, même après les repas.


Lisez aussi:

Jai des flatulences tout le temps avec des gaz qui puent

Le charbon : remède rapide contre les ballonnements et les gaz ?