Quand le stress donne mal au ventre, que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le ventre est considéré comme un deuxième cerveau. C’est qu’il est très sensible aux émotions. Le stress donne mal au ventre lorsqu’il est excessif.

Et la douleur peut elle-même engendrer de l’angoisse. Le stress peut engendrer divers maux digestifs. Des solutions existent pour apaiser son ventre en cas de stress.

Quand le stress donne mal au ventre, que faire ?

Le stress, cause de douleurs au ventre

Être stressé peut-être facteur de troubles de la digestion. Les manifestations du stress dans le ventre peuvent être diverses : appétit coupé, remontées acides, estomac noué, nausées voire vomissements, transit déréglé, muqueuse intestinale poreuse, ballonnements…

C’est donc tout le système digestif qui est impacté par le stress. Mieux gérer son stress permet de soulager son ventre.

Retrouver un rythme plus serein

Le stress est une émotion négative ressentie bien malgré nous. Cependant, il est possible d’agir pour réduire sans stress, et c’est d’autant plus important lorsqu’au mal-être psychique se superposent des douleurs physiques.

La fatigue amplifie le phénomène du stress et l’organisme n’est plus en capacité de lutter de manière optimale contre les maux. Des douleurs au ventre peuvent être ressenties.

L’une des mesures à prendre, est de mettre toutes les chances de son côté pour avoir un bon sommeil. Pour cela, se prendre du temps pour soi, se créer un environnement plaisant et calme et s’astreindre à des horaires réguliers et mettre en donnent en principe de bons résultats.

Il est aussi possible de mettre ne place un rituel du coucher, pourquoi pas avec une tasse de tisane anti-stress.

Car ce que nous mangeons est aussi lié au stress et déterminant pour les maux de ventre. Le stress a une incidence sur la sensation de faim. Il coupe tantôt l’appétit, tantôt il pousse à grignoter et à manger plus gras.

Ce qui dérègle le transit. Ces dérèglements intestinaux, douloureux parfois, peuvent amener de l’irritabilité, de l’agacement, du stress.

Une alimentation riche fibres, en vitamines, en nutriments, permet de retrouver la forme. Ce mieux-être physique rejaillira sur le mental. Il faut prendre le temps de manger à chaque repas, et bien s’installer pour faciliter la digestion.

Une activité physique régulière est aussi indispensable pour un ventre apaisé et faire refluer le stress. Le sport permet de se défouler, d’avoir une échappatoire en mettant ses soucis de côté pour quelques minutes ou quelques heures, tout en stimulant son corps.

Certains exercices stimulent particulièrement le ventre, comme les torsions que l’on retrouve par exemple dans la pratique du yoga.

Réduire son stress digestif avec la respiration

La respiration joue un grand rôle dans le stress digestif. Savoir contrôler son souffle est utile pendant le sport, mais aussi pour limiter l’ingestion d’air dans les repas et lutter contre les troubles digestifs que cela provoque.

La respiration est un outil de relaxation, tant pour le corps que pour l’esprit. En mobilisant le diaphragme, un massage interne se passe. Il stimule la circulation sanguine, détend les intestins et relance le système digestif. L’apaisement du corps est général et l’esprit suit.

Le mal de ventre à cause du stress n’est pas une fatalité. Il est important d’agir pour ne pas se laisser submerger.

Passer en revue son alimentation, son activité physique, trouver un équilibre dans son rythme de vie permet de réduire son stress et les douleurs au ventre qu’il fait ressentir.


Lisez aussi:

Problème de digestion et mal de tête : et si ça venait du foie ?

Que manger quand on a mal au ventre (diarrhées)?