Ventre ballonné : comment y remédier avec le yoga ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La pratique du yoga vise à apporter le mieux-être du corps et de l’esprit. Cette discipline est aussi profitable pour le ventre, notamment en cas de troubles intestinaux comme les ballonnements. Des postures de yoga soulagent le ventre gonflé. Présentation.

Ventre ballonné : comment y remédier avec le yoga ?

Le yoga, discipline anti-ballonnements

Le yoga mobilise l’organisme dans son intégralité. La discipline s’appuie ainsi à la fois sur le physique et le mental, avec des postures (asanas) spécifiques et la maîtrise de la respiration.

En étirant les muscles du ventre, le yoga stimule la ceinture abdominale et contribue à chasser l’air du ventre gonflé ainsi que les gaz intestinaux.

Par ailleurs, en sollicitant le diaphragme, les tensions du corps se dissipent. Les intestins se dénouent aussi et le ventre est vite apaisé avec un transit facilité.

Les postures de yoga spéciales ventre-plat

Certaines postures de yoga sont particulièrement indiquées en cas de troubles de la digestion, pour leur effet anti-ballonnements du ventre.

C’est notamment le cas des postures qui amènent à effectuer des torsions du ventre, lesquelles viennent stimuler et dénouer les intestins. Quelques exemples.

Allongée sur le dos, l’asana Jathara Parivartasana consiste à basculer ses jambes fléchies d’un côté puis de l’autre. Cela vient soulager le dos et le ventre, dont les gaz sont évacués.

Toujours au sol, la posture Darunasana. Allongé sur le ventre, la posture demande d’attraper ses chevilles, en décollant le buste du sol.

Les muscles du ventre se tendent alors et se contractent, avant de se relâcher. Ce mouvement vient masser le ventre gonflé qui retrouve rapidement un mieux-être.

Pavana Muktasana se pratique en position allongée sur le dos. Les cuisses viennent se positionner sur le ventre, genoux fléchis. Au moment de l’expiration, il s’agit de presser les genoux pour appuyer sur le ventre.

Pour être efficace contre les ballonnements, cette position demande une bonne synchronisation entre la gestuelle et la respiration.

La posture du chat est également très liée à la respiration. Elle se pratique à quatre pattes et revient à expirer profondément en rentrant la tête, pour la rapprocher au maximum du thorax. Ce faisant, le diaphragme est sollicité.

Ces asanas agissent à la façon d’un massage pour le ventre, facilitant le travail du système digestif.

Bien respirer pendant le yoga pour soulager la digestion

Dans le yoga du ventre, la respiration joue donc un rôle essentiel, notamment la respiration qui sollicite le diaphragme.

C’est que bien respirer assure au corps de rester détendu. La respiration assure à elle-seule un effet massant par le jeu des inspirations et des expirations, décuplant l’effet bienfaisant de l’étirement des muscles.

Les exercices de respiration peuvent être effectués aussi en dehors des séances de yoga pour prolonger les effets anti-ballonnements et prévenir leur réapparition.

L’activité physique est indispensable pour se maintenir en forme. C’est aussi un moyen de lutter contre les maux, comme les ballonnements du ventre.

Le yoga est une activité douce, accessible à tous, qui demande peu de temps mais dont les effets ventre-plat et anti-ballonnements sont vite perceptible.


Lisez aussi:

Témoignage flatulences (mon ventre est enfin plat)

Ventre gonflé comme une femme enceinte : que faire ?