Ventre gonflé comme une femme enceinte : que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Un gros ventre est souvent associé à l’image de la femme enceinte. Pourtant, le ventre est une partie souple de notre corps et avoir le ventre gonflé n’est pas forcément le signe d’une grossesse.

Il peut s’agir d’un ventre ballonné par des gaz intestinaux, notamment en raison d’un excès de fibres.

Ventre gonflé comme une femme enceinte : que faire ?

Ventre gonflé sans grossesse avérée : les fibres en excès

Lorsque l’éventualité d’une grossesse a été écartée, le ventre gonflé comme celui d’une femme enceinte peut s’expliquer par une surconsommation de fibres.

Les fibres sont indispensables pour un bon transit. Présentes dans les fruits et les légumes, les céréales et les légumineuses, elles facilitent la digestion. Jusqu’à un certain point.

Consommées en excès ou mal assimilées, les fibres viennent dilater l’intestin, qui gagne en volume. Ce phénomène laisse plus de place aux gaz intestinaux.

C’est alors que le ventre est ballonné, et l’irritation associée peut entraîner de la gêne. L’excès de fibres entraîne le gonflement du ventre comme si enceinte.

Il est possible de remédier à cette situation en corrigeant son régime alimentaire. Les fibres solubles sont préférables aux fibres insolubles. Les premières forment une sorte de gel apaisant pour l’intestin, facilitant la digestion, tandis que les secondes, en excès, l’irritent.

Ballonnements : réduire les fibres pour retrouver un ventre plat

Même lorsque son ventre gonfle comme celui d’une femme enceinte alors que ce n’est pas le cas, les fibres ne doivent pas être bannies de l’alimentation. Il s’agit plutôt de réduire leur apport et de mieux les consommer.

Les fruits et légumes, riches en fibres, restent indispensables pour une alimentation saine et équilibrée, et pour leurs vitamines.

Pour continuer à profiter de leurs bienfaits et de leurs saveurs goûteuses tout en les digérant mieux, il est conseillé de les consommer cuits.

Certaines variétés, comme les choux, les haricots, les poireaux… sont très riches en fibres. C’est également le cas des légumineuses, comme les lentilles. Leur consommation doit donc être limitée en cas de ballonnements.

Il est aussi recommandé de consommer les fruits en dehors des repas, notamment en en-cas à l’heure du goûter.

À noter aussi que les fibres sont le plus souvent dans la peau des fruits.

Choisir les fibres solubles en cas de ventre gonflé

En cas de ventre très gonflé, comme une femme enceinte, il s’avère profitable de remplacer les fibres insolubles par les fibres solubles.

Les céréales complètes peuvent être remplacées par des céréales semi-complètes ou entièrement raffinées. Le seigle, le son, l’avoine, l’orge sont des alternatives intéressantes au blé complet et aux produits multi-céréales.

Parmi les légumes, les carottes, les courges, les asperges sont à riches en fibres solubles. Les pommes de terre peuvent être consommées, de préférence sans peau et sans friture.

En matière de fruits, les agrumes en hiver et les pêches et nectarines en été sont idéaux.

Un ventre gonflé comme une femme enceinte n’est pas toujours facile à assumer. En rééquilibrant son régime alimentaire vis-à-vis des fibres, il est possible de retrouver son ventre plat rapidement.


Lisez aussi:

Ventre ballonné : comment y remédier avec le yoga ?

Ventre gonflé et dur en permanence : quelle solution ?