Le yoga pour améliorer et faciliter sa digestion

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La digestion répond à un méticuleux fonctionnement interne. Mais le système digestif, bien qu’il soit bien rôdé, peut être fragilisé.

Des troubles digestifs peuvent survenir, pour différentes causes : intolérances alimentaires, digestion lente, dérèglement du microbiote intestinal, stress, respiration saccadée, côlon irritable… Le yoga peut améliorer et faciliter la digestion.

Le yoga pour améliorer et faciliter sa digestion

Les effets bénéfiques du yoga sur la digestion

Le yoga vise à apporter un mieux-être psychique et physique. Cette discipline agit efficacement sur le système digestif.

Le ventre est très sollicité par certaines positions du yoga.

Au fil des enchaînements, les intestins sont soumis à des mouvements qui débloquent la nourriture et les gaz qui y stagnent. Ils sont dénoués, essorés. Le transit est stimulé.

La respiration est aussi un outil de base du yoga. En sollicitant le diaphragme, le mouvement insufflé au ventre masse les organes de la digestion. Le stress reflue, l’organisme s’apaise. La digestion est boostée et facilitée grâce à ce massage interne.

Les asanas qui aident à la digestion

Le yoga est une discipline complète qui compte beaucoup de postures, les asanas. Certaines sont particulièrement connues pour leur faculté à faciliter la digestion. Voici une sélection d’asanas accessibles même aux débutants.

La posture du chat : elle se pratique à quatre pattes. À l’inspiration, le ventre va se gonfler pour se rapprocher du sol.

À l’expiration, le ventre va se vider de l’air inspiré pour se rapprocher au maximum de la colonne vertébrale. Le dos va s’arrondir comme celui d’un chat lorsqu’il s’étire.

Le chien tête en bas : posture incontournable en yoga car très complète, elle sollicite le diaphragme. À quatre pattes, il s’agit de monter le bassin, en appui sur les bras et les jambes tendues et légèrement écartés, le dos bien droit.

Le ventre est légèrement compressé avant le relâchement. Cela permet de relancer le transit.

La fente haute : Une jambe est tendue vers l’arrière. Une jambe part en avant, le genou fléchi à 90°. Les bras montent vers le ciel, le ventre s’étire.

La chandelle : allongé sur le dos, les jambes tendues et jointes montent vers le ciel. Les mains viennent soutenir les lombaires tandis que les fesses se décollent du sol. Le transit est boosté par cette position, qui s’avère notamment utile en cas de constipation.

Les outils du yoga pour mieux digérer

Le yoga pour aider à mieux digérer s’appuie sur deux outils principaux : l’alimentation et la respiration.

L’alimentation joue un rôle essentiel. Elle est l’une des principales causes des troubles intestinaux. Manger différemment en parallèle de la pratique du yoga décuple les effets de la discipline.

L’alimentation variée et équilibrée, adaptée à sa sensibilité intestinale, est indispensable pour réaliser ses asanas, subtile mélange de force et d’apaisement.

L’autre facteur essentiel est la respiration. Le diaphragme est un muscle clé en yoga et le solliciter pour respirer n’est souvent plus un réflexe. Le yoga aide à réguler son souffle, lui aussi indispensable dans les asanas. C’est ce qu’il lui procure cet effet apaisant et libérateur.

Les troubles de la digestion peuvent se manifester de différentes façons : constipation, diarrhées, remontées acides, flatulences et gaz intestinaux…

Quelqu’ils soient, et peu importe leur intensité, le yoga est la discipline parfaite à inscrire dans son mode de vie sain pour améliorer et faciliter sa digestion.


Lisez aussi:

Le jeûne alimentaire pour réduire un trouble digestif?

Mal au ventre après manger ? Changez d’alimentation !